Accéder au contenu principal

. Avec Philosophie.




Ce blog est dédié à Simão Carvalho
, Photographe et Co.Architecte du domaine immatériel  d' AVEC.

Réflexion et Création sont, les deux voies explorées, lors des séances d'AVEC, qui ont lieu
à Paris, au Centre Georges Pompidou.
 

    

. De l'imperfection parfaite .
L’idée de ce blog est de choisir, lors des séances, dans le multiple des propositions, un ou des points de départ, des points d'arrivée ou bien un seul, des détours, des chemins qui deviennent des pistes, pas de point d'arrivée du tout, un point d’ancrage, une porte, un passage ou une entrée, un couloir, un fil à tisser, une tangente à prendre, un biais à trouver, un « où » par lequel passer, se faufiler, bâtir, coudre, découdre, débâtir, et même en découdre parfois... Jouter pour jouer, s’amuser, sans plaisanter, mais pour rire, délaisser pour se délasser, se récréer, comme un enfant, pour se recréer, musarder pour comprendre ou ne pas comprendre, afin de découvrir, se découvrir, se divertir, se réjouir, ou comme çà, juste pour chercher, saisir, cueillir ou recueillir, se dessaisir et accueillir, se promener dans les possibles, avec force questions, réflexions mais aussi répétitions, allusions, redites, mal-dits ou joliment tournés, peu importe ou... n'importe pas?!

De la philosophie comme la mise en oeuvre d'un choix... parfait car imparfait! 


.





 . ?!? . 
 .

. De la réflexion .


-« Si tu ne penses pas, tu es nulle part.»-

Goran - Interview Vivre FM - 15 Mars 2017
 
   ...

 

-« Etre humain, c'est... décider qu'on ne souhaite plus mariner dans son jus et mourir à petit feu comme un mauvais court-bouillon.»-  
Valérie Lemard - Courriel - retour de séance du 21 Mars 2017
 .


. De la création .

Cadavre Exquis - Dessin  Avec







.

Le Sage Écureuil - Papier découpé


. ? .
. Des questions .
.
 .  ? 0 : qui suis-je? .

                                             Qui suis-je? Maryio Josiph
.

. Un étrange étranger ,
  Que se passe-t-il, en moi, au moment où je discute, où je travaille, me divertis, écris, ou encore pense à ceci, ou bien justement, à cela?

 Ce dont je m'aperçois, c'est que justement, je ne m'aperçois pas de tout ce qui se passe en moi et c'est le fait de ne pas apercevoir tout ce qui se passe en moi, sur le moment, qui m'interroge! 
C'est tout ce qui me concerne, me constitue, constitue mon identité et dont je n'ai pas conscience au moment où je parle ou ne parle pas, au moment où je fais ou ne fais pas, au moment où je travaille ou ne travaille pas, au moment où je pense, écris, me divertis, suis occupé ou inoccupé, suis, nécessairement, attentif à quelque chose ou bien à rien de particulier, qui me questionne. C'est même plus encore, tout ce dont je ne pourrai jamais avoir conscience à propos de moi, qui, dès lors, est susceptible de m'inquiéter. 
Ma vie se mène en moi et en dehors de moi...c'est-à-dire en dehors de ma conscience, sans même que je m'en rende entièrement compte. 
Ainsi, je me sais et je m'ignore, je me connais et suis absent à moi-même, je me comprends et ne peux m'expliquer. 
Tout en sachant qui je suis, tout en ayant une identité propre qui me permet de me reconnaître comme étant moi-même, je suis finalement aussi, étranger à moi-même.

Commentaires